• MARIE D'HIER ...

    QUI AMENA JÉSUS SUR TERRE,

    QUI AMENA CHRIST SUR TERRE,

    QUI AMENA L'ESPRIT DIVIN,

    QUI AMENA NOUVEAU CHEMIN !

    MARIE D'HIER

    MARIE LUMIÈRE !

  • MARIE ET LA RELIGION

    MARIE ET LA RELIGION

    LA RELIGION DIT

    C'EST LA MÈRE DU CHRIST.

    DOUCE SAGE OBÉISSANTE

    EFFACÉE PLEURANTE.

    VISAGE DE LEUR IDÉE

    DE LA FEMME ?

  • MARIE ET LA FRANCE

    MARIE ET LA FRANCE

    MARIE ET LA FRANCE :

    UN CHEMIN TOUJOURS VIVACE

    MALGRÉ L’ÉTAT PUGNACE

    QUI VOUDRAIT LA FAIRE

    OUBLIÉE.

  • MARIE ET LES APPARITIONS :

    MARIE CONSOLANTE

    MARIE VEILLANTE

    MARIE RELEVANTE

    MARIE ENCOURAGEANTE !

  • MARIE AUJOURD’HUI

    MARIE AUJOURD’HUI

    MARIE AUJOURD'HUI :

    MARIE SILENCE

    MARIE SEREINE

    MARIE AGISSANTE

    MARIE

    POUR LA NOUVELLE VIE !

ILS APPELLENT JESUS

Posté par lemysterefurtif le 3 novembre 2018

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans JESUS | Commentaires fermés

ELLE ECRIT LA VIE DE JESUS

Posté par lemysterefurtif le 6 octobre 2018

maltorta1maltorta2

|

Pendant la 2ème guerre mondiale Maria Valtorta reçoit la vision des scènes de l’Évangile.

Elle écrit des milliers de pages manuscrites qui relatent la vie et les enseignements de jésus.

Maria Valtorta écrit ce que lui dicte Jésus, ou décrit les visions qui se présentent à elle.  

Elle entend aussi des sons et  sent les odeurs.

Les 652 visions de Maria Valtorta sont tellement nombreuses et précises

qu’elles ont permis de reconstituer un calendrier de Jésus au jour le jour.

|

Image de prévisualisation YouTube

LIVRE

Image de prévisualisation YouTube

 

Publié dans JESUS | Commentaires fermés

CE QUE JESUS A CHANGE

Posté par lemysterefurtif le 22 septembre 2018

J

|

« L’héritage que nous a légué Jésus, qui perdure plus de deux mille ans après sa mort physique,

est celui de l’Amour.

Avant sa venue, les êtres humains croyaient en un Dieu Tout Puissant qu’ils vénéraient

mais qu’ils craignaient plus que tout.

Le Dieu vengeur et parfois même jaloux de Moïse était craint par tous ceux qui adhéraient à la Thora,

livre sacré qui prescrivait 613 commandements, dont 365 négatifs et 248 positifs.

On apaisait les colères de Dieu en lui offrant en sacrifice des animaux,

en le suppliant de nous épargner les souffrances, les maladies,

les mauvaises récoltes et les mauvais sorts.

Avec Jésus-Christ, Dieu est apparu comme une divinité pleine de bonté et de miséricorde,

un Dieu qui pardonne, qui apaise les cœurs et guérit les maux de la Terre.

Un Dieu d’Amour.

Grâce à l’Amour de Dieu et à l’enseignement de son Fils incarné parmi les hommes,

il devenait enfin possible d’échapper à la prison psychique de la peur,

à toutes les limitations du corps physique.

Les êtres humains pouvaient guérir de leurs maladies, se guérir les uns les autres,

faire des miracles et même ressusciter les morts. »

|

(JL Mathieu)

|

 

Publié dans JESUS | Commentaires fermés

LE MYSTERE DU SAINT SUAIRE

Posté par lemysterefurtif le 15 septembre 2018

Image de prévisualisation YouTube

|

suaire

Publié dans JESUS | Commentaires fermés

HISTOIRE DE JESUS

Posté par lemysterefurtif le 8 septembre 2018

ange

|

Extrait d’un texte reçu par Kathryn E. May, le 7 janvier 2014

|

« Je vais essayer de vous brosser un tableau des éléments de base de ma vie

et j’aborderai brièvement mes croyances fondamentales,

qui sont de loin plus simples et cohérentes que les histoires de la Bible

pourraient vous le faire croire.

Je suis venu parler de mon amour de Dieu,

des merveilles de la Création de Dieu

et enseigner que l’Amour est ce qui importe vraiment dans la vie, rien de plus.

|

Je suis né de ma mère, Marie, au printemps (et non le 25 décembre).

Il est vrai qu’elle était une jeune femme,

et que l’archange Gabriel lui avait dit qu’elle aurait un enfant

directement envoyé par Dieu.

L’énergie du Créateur Suprême était la source de la formation du corps humain

qui fut créé dans la matrice de ma mère,

donc il est vrai que le corps du bébé ne fut pas conçu de la manière habituelle.

Joseph, qui devint le vrai père de l’enfant que suis venu être,

était un homme bon de grande Foi, et accepta la responsabilité de prendre soin de moi

et des enfants qui devaient venir plus tard dans notre famille bénie.

|

Il n’est pas vrai que je suis né dans une crèche,

ou que mes parents étaient pauvres.

Nous étions entourés par la famille proche et des amis ;

nous vivions confortablement et pouvions bénéficier d’une bonne éducation.

J’avais un frère, Jacques, et une sœur, Marthe.

Plus tard suivit un jeune frère que nous appelâmes Simon.

J’étais aussi entouré par des cousins proches, des tantes et des oncles,

qui surveillaient notre croissance et notre bien-être,

et qui prenaient plaisir à notre compagnie.

Une de mes amies les plus proches et copine de classe était Marie-Madeleine,

qui fut l’amour de ma vie depuis les premiers jours.

La personne et la vie que vous connaissiez en tant que Jésus Christ

fut soigneusement planifiée à l’avance,

dans la prévision qu’une telle vie allait apporter un énorme changement et,

espérait-on, une nouvelle compréhension de la Vrai Voie de Dieu.

Elle était destinée à élever la conscience de la population de la Planète Terre,

qui était embourbée dans sa lutte contre l’Obscurité,

en passe d’être submergée par les vagues d’invasion des créatures de l’ombre

qui s’incarnaient encore et encore,

monopolisant le pouvoir et les richesses de la Planète,

ce qu’elles ont continué de faire jusqu’à l’année dernière,

lorsque les Conseils Galactiques ont pu finalement venir à l’aide de l’humanité

d’une manière plus directe.

|

Lorsque je suis venu, il y a 2000 ans,

c’était avec l’intention de commencer le processus de l’Ascension

qui devait déboucher sur un Nouvel Âge d’Or.

Nous savions qu’il s’agissait d’un défi difficile,

et nous voulions assurer notre succès en créant la situation

qui nous offrirait les meilleures chances de succès.

Il fut décidé que je m’incarnerai comme l’âme qui se joindrait au bébé Yeshua,

mais que la tâche était trop difficile à accomplir pour une seule âme isolée,

et donc il fut suggéré de créer une entité plus puissante

en y joignant les forces d’une autre âme,

ou peut-être de deux autres âmes qui fusionneraient pour ne faire qu’un dans la vie.

|

Voilà la création sur laquelle on se mit d’accord.

Je fus rejoint dans le corps de Yeshua par mon cher Frère et compagnon Semence d’Etoile,

celui que vous connaissez en tant que St. Germain,

une ancienne âme de la lignée des Kumara comme moi.

Nous fûmes ensuite rejoints par celui qui vous est connu sous le nom d’El Morya,

dont l’identité n’a pas été pleinement révélée à ce jour.

Nous nous sentions tellement à l’aise dans notre Amour

et notre Confiance l’un pour l’autre

que nous étions rassurés de savoir que peu importe ce que cette vie pouvait apporter,

nous serions en mesure de le gérer ensemble.

Je serais « l’âme directrice » et prendrais la responsabilité

et serais celui qui porterait le nom sous lequel la personne de Jésus serait connue.

C’était un grand réconfort pour moi de me savoir ainsi soutenu.

|

Notre espoir était d’apporter la Lumière et l’Amour à tous.

Il était également prévu que Marie-Madeleine,

qui était destinée à être ma partenaire tout au long de ma vie et mon épouse,

serait créée par nos trois flammes jumelles qui se partageraient le corps de Marie.

Mon enfance et mon éducation fut une période heureuse,

un temps de préparation et de développement,

car j’avais besoin de m’habituer à l’expérience de cohabiter en un seul corps

avec deux autres intelligences,

mais nous nous sommes coordonnés les uns avec les autres comme toujours,

et Marie de même.

Ma mémoire de mes origines et de ma mission n’était pas complète au début,

mais se clarifia au cours de ma croissance.

J’ai étudié et voyagé, mais je suis toujours revenu à ma famille et à Marie.

|

Je ressentais un tel Amour pour ma famille

et pour ma bien-aimée Marie que notre destinée commune était absolument claire.

Nous nous sommes mariés au cours d’une joyeuse célébration

au sein de notre famille à Nazareth,

et commençâmes notre vie commune dédiée à apporter la Lumière

et la Vérité à notre monde.

|

Marie m’accompagnait dans nombre de mes voyages dans d’autres villes

et notre maison devint un lieu de réunion et de discussion.

Je ne me concevais pas comme un enseignant ou un conférencier.

Je voulais apporter le message d’amour et de pardon à tous ceux que je rencontrais,

mais très tôt je commençais à ressentir l’intensité de la réaction

de tous ceux qui étaient proches d’une position de pouvoir ou d’influence sur autrui.

Leur résistance à mon histoire de l’Amour était évidente, insistante,

et fondée sur la peur de perdre quelque chose dont ils sentaient ne pouvoir se passer.

Cette réaction négative ne se limitait pas aux dirigeants religieux de ma foi,

qui avaient du mal à se distancier de leur image du Dieu vindicatif et vengeur.

Plutôt, elle transcendait les frontières religieuses et philosophiques,

et surgissait parfois de sources inattendues.

Les gens commencèrent à affluer aux réunions

auxquelles j’apportais la puissance du Créateur Suprême pour guérir les malades,

et ceux qui se sentaient abandonnés à l’idée d’arriver au bout de leur vie

sans espoir de comprendre leur place dans l’Univers étaient fascinés

et soulagés de m’entendre affirmer que oui,

il y une vie après la mort,

il y a la possibilité de se réincarner,

et que Dieu est Lumière !

J’ai aussi enseigné qu’il était de notre responsabilité en tant qu’êtres intelligents

de respecter et tenir précieusement à notre bénie Mère Terre,

qui accorde ses bienfaits à tous et qui les nourrit tous à son sein.

Humains, animaux, toutes les créatures, plantes et lieux sacrés sur sa surface

méritent notre protection et notre respect,

car ils sont autant l’expression de Dieu que nous le sommes.

Je ne mangeais pas de viande,

ni n’encourageais l’élevage et l’abattage d’animaux de quelque nature pour se nourrir.

Voilà quels étaient mes enseignements simples,

et je parlais à tous ceux qui voulaient bien écouter de la gloire de la vie

quand l’Amour est placé au-dessus de tout.

Bien sûr, cela entrait en conflit direct avec les conquérants romains

dont la civilisation, avec tous ses avantages culturels,

était fermement fondée sur la guerre et la conquête.

Donc, mon message de paix, bien que suscitant l’espoir et le réconfort

chez beaucoup de gens, me brouilla avec les autorités de toute la région.

A travers tout l’univers, la vie s’épanouit.

Nous ne sommes pas seuls, ni la civilisation la plus évoluée. Loin de là !

Nos Frères et Sœurs des Étoiles sont dans les cieux au-dessus de vous,

attendant patiemment de pouvoir aider dans l’entreprise la plus importante

à laquelle un être peut prendre part

– l’Ascension de la population entière d’une planète.

Avec l’élévation de toutes les âmes à des dimensions supérieures,

nous allons également assister à une élévation de l’énergie à travers le Multivers,

car il s’agit d’un processus Universel.

C’est la destinée, la dynamique intérieure de toute forme de vie,

que cette évolution vers les dimensions supérieures,

et vous faites partie de ce processus, chacun d’entre vous.

|

A présent je dois revenir à l’histoire que je vous ai promise

– l’histoire de ma vie.

Marie et moi avons continué à vivre et à enseigner,

nous avions deux enfants, un garçon et une fille,

et menions une vie de famille aussi idyllique que possible pendant un temps.

C’était une vie de simplicité,

et nous étions généreusement soutenus émotionnellement et financièrement

par nos familles et notre communauté si bien que nous pouvions voyager,

mener à bien notre travail de guérison,

et continuer à répandre notre message

à travers ce qu’on appelle maintenant le Moyen-Orient et au-delà.

Vous êtes familiers de la fin supposée de ma vie,

lorsque les forces de l’Ombre au sein de la communauté juive

et de la gouvernance romaine se sont entendues pour me persécuter

comme traître et fauteur de trouble.

Ils ont lancé un mandat pour mon arrestation,

j’ai été prévenu, et il était évident que l’inévitable se produirait.

Je devais servir d’exemple pour étouffer la révolte croissante contre le joug romain.

J’ai réuni ma famille bien-aimée – je ne les appelais pas disciples ;

ils étaient mes amis proches et mes compagnons de voyage,

mes personnes de confiance.

Nul n’était plus loyal ou dévoué que mon très cher Frère, Judas comme vous l’appelez.

Je l’ai appelé à mes côtés pour lui parler de la confrontation imminente

avec les soldats romains.

Je lui ai demandé d’aller les voir, de leur dire où je me trouvais

pour éviter la confusion de la recherche et de la capture

qui aurait mis en danger toute ma famille.

Il a fidèlement rempli sa mission, comme je savais qu’il le ferait …

Et c’est ainsi que je fus mis en détention,

qu’on me fit un procès expéditif à l’issue connue d’avance

aux mains de l’autocratique Ponce Pilate et emmené pour être attaché

et oui, cloué, non à une croix mais à un grand arbre sur un terrain communal,

en pleine vue de la populace.

Je n’ai pas eu l’honneur d’être mis en croix,

contrairement à l’histoire forgée ultérieurement.

Je fus alors capable de quitter mon corps, de faire appel à mon Créateur

pour me protéger et me soutenir,

et nous plaçâmes le corps dans un état comateux profond,

que vous appelleriez coma artificiel.

Nous, les âmes qui avions habité ce corps jusque là,

étions capables d’ascensionner dans les dimensions supérieures

tout en prenant soin du corps.

Nous avons maintenu en vie le fil de vie jusqu’à ce qu’on l’emporte,

et grâce aux soins de ma mère et de mon épouse,

le corps fut ressuscité ultérieurement.

|

Oui, j’ai rencontré plus tard mes amis sur la route ;

et je suis apparu à Paul, également, après une courte période

passée à me remettre de mes plaies grâce aux soins exquis

de mes deux miraculeuses Maries.

Je n’ai pas quitté la planète alors. Non, j’ai continué à y vivre.

|

Nous avons voyagé jusqu’en France,

où nous avons été accueillis et protégés,

et où nous avons pu pourvoir à l’éducation et à la sécurité de nos enfants.

C’est là que notre troisième enfant est né,

et que Marie-Madeleine fonda sa propre école de mystères.

Nous avons voyagé plus tard jusqu’en Turquie et en Extrême-Orient,

où nous fûmes également les bienvenus.

J’ai ressenti une forte connexion au Bouddhisme,

et souhaité unifier les enseignements

pour y inclure nombre d’éléments du Bouddhisme

– particulièrement l’accent mis sur la création de la paix

en réalisant la paix intérieure, la concentration sur la recherche intérieure,

et l’usage de la méditation pour atteindre une vibration supérieure et le lien avec Dieu.

|

C’est au Tibet que j’ai trouvé les lieux mystiques et mythiques

où le Ciel et la Terre se rencontrent.

Il y a là-bas des portails qui mènent à la Terre intérieure,

et les moines y ont étudié les profondes techniques de guérison

et les pratiques apaisées qui leur permettent de vivre des centaines d’années.

Je suis resté avec eux durant de longues périodes

pendant ma huitième décennie de vie, en parfaite santé.

C’était une vie longue et bien remplie,

pleine de riches compagnonnages et particulièrement dans mes vieux jours,

de contemplation paisible dans l’étreinte de l’Amour de Dieu.

Je suis revenu de mes voyages pour être avec ma bien-aimée Marie

au cours de nos dernières années.

Nous sommes restés en France,

avec des séjours occasionnels en Angleterre et en Écosse,

jusqu’à ma mort naturelle à l’âge d’environ 86 ans,

et Marie m’a suivi peu après.

Nous étions au courant de la campagne de Paul,

qui s’appelait lui-même un Apôtre,

et qui prit sur lui de créer une nouvelle secte, le Christianisme.

Je n’avais pas l’intention de créer une religion.

Je voulais seulement apporter le message d’Amour et de Lumière,

qui aurait illuminé les enseignements des religions existantes dans le monde.

Notre message était simple et direct

– lequel, en se développant et en se répandant, aurait créé la paix sur la Planète Terre,

ou aurait du moins constitué un rempart

contre le flot d’énergies obscures accompagnant l’invasion croissante

des Reptiliens génétiquement modifiés.

Néanmoins, comme il arrive souvent,

il s’est avéré que ce sont ceux qui professaient d’en être les partisans

qui ont créé les déformations les plus durables de nos enseignements.

|

Lorsque Constantin a ordonné la compilation et la publication de la Bible

de tous mes enseignements disponibles,

le résultat a été tout sauf fidèle ou complet.

Ses intentions partaient de motivations politiques.

Il désirait contrôler la croissance bourgeonnante de ce qui fut appelé la Chrétienté

– la reconnaissance de la Conscience Christique sur la Planète Terre.

L’empereur percevait la menace de laisser la Lumière se diffuser

à travers l’Empire extrêmement étendu et de plus en plus ingérable qui était le sien.

|

La Joie et la Paix protègent les gens de la propagande et du règne de la peur,

et la croyance en une glorieuse vie après la mort

en la présence de Dieu tend à les rendre intrépides

dans leur résistance au contrôle auquel on veut les soumettre.

L’allégeance à la communauté familiale et à Dieu

dilue sa loyauté à une quelconque entité politique,

dissolvant les frontières artificielles et la ferveur nationale.

Le clergé qui était une entité puissante par lui-même

se mit au diapason des besoins de Constantin,

parce qu’il était dans son propre intérêt de maintenir le pouvoir du Patriarcat

-comme-religion.

Et c’est ainsi que fut créé le document que vous appelez la Bible.

|

L’Ancien Testament donnait le ton, avec l’accent mis sur les guerres,

la lutte et la vengeance.

L’image de Dieu qui s’y dessinait provenait de la combinaison

des enseignements des sectes les plus violentes

et les plus intolérantes du judaïsme primitif,

qui devaient être mises au diapason des écritures ultérieures,

dont la plupart furent falsifiées, réécrites, réinterprétées et reformatées

afin de créer les messages confus et contradictoires que vous y trouvez maintenant.

Le concept de péché fut introduit dans les écritures,

et l’image d’un antihéros satanique,

issue du folklore effrayant utilisé par les parents pour soumettre leurs enfants,

devint un outil de contrôle primordial.

La culpabilité et la honte se concentrèrent autour du contrôle des pratiques sexuelles

et de l’obéissance à un Dieu extérieur et cruel.

Ce « Dieu » était en fait un reflet de l’Empereur qui contrôlait tout,

mais il ne ressemblait en rien au Dieu qui était mon Père de Création,

mon propre Créateur aimant.

|

Je vais le dire définitivement, un enfant ne peut pas naître dans le péché,

car un enfant est une Lumière complètement innocente,

vierge de toute Obscurité,

une âme pure en attente de commencer une nouvelle vie.

Créer un enfant est un acte sacré, béni par tous dans le Ciel.

Rien de ce qu’un petit enfant peut faire

ne peut en aucun cas être associé à un péché ou au mal.

|

Il y a un travestissement restant que je dois aborder ici,

et qui doit être guéri avant que les peuples de Mère Terre ne puissent vivre en paix.

Il s’agit de l’idée que la Chrétienté soit la seule vraie religion.

Je n’ai pas, je n’ai jamais enseigné que j’étais l’expert ultime,

ou le seul fils de Dieu.

Nous sommes tous des enfants de Dieu.

|

Aucune personne individuelle ou recueil d’enseignements n’est le Dernier Mot

– supérieur à tous les autres.

Il n’y a qu’un Créateur Suprême, le Créateur de toute la Création.

Aucun individu ou religion n’a une ligne directe

ou une position privilégiée par rapport à Lui, car tous sont égaux à ses yeux.

Donc, vous voyez, l’idée d’une guerre de religion est une absurdité.

L’image de mon corps suspendu à la croix

est effectivement un rappel constant à tous que vous aussi serez punis

pour croire en moi et mes enseignements.

C’est une menace horrible, qui efface toute joie.

L’image indélébile à elle-seule a fait plus de dégâts

que tous les mots auraient pu causer pour décourager l’exubérance,

la célébration et la Foi.

Elle suscite la tristesse et la crainte, la dépression et le désespoir.

|

Quel réconfort peut-on retirer d’une déclaration comme :

« le Christ est mort pour vos péchés ? ».

Je dois vous le dire à présent : je ne le suis carrément pas.

Ma punition aux mains de mes persécuteurs ne m’a pas vaincu, ni tué.

Ni ma vie, ni ma mort n’avaient quoi que ce soit à voir avec le péché

– qu’il s’agisse des vôtre ou des miens.

Je suis venu sur la Planète Terre pour m’incarner dans une bonne et affectueuse famille,

qui n’avait évidemment rien à voir avec le célibat ;

pour enseigner tout en vivant parmi les autres,

et pour élever les cœurs de ceux qui avaient été opprimés

et sujets à des pratiques politiques et financières délictueuses.

L’abus de pouvoir était alors aussi répandu qu’il l’est actuellement,

bien que les moyens de voler les pauvres pour donner aux riches

soient devenus plus effectifs et efficaces ces temps derniers.

J’étais également un guérisseur, et je le suis toujours.

La souffrance physique causée par la maladie et l’infirmité

a été longtemps aggravée par une alimentation pauvre,

la surpopulation et des conditions environnementales toxiques.

Je souhaitais alléger la douleur inutile de la maladie physique

parce qu’elle tend à laisser les gens dans un état d’épuisement et de désespoir.

Il est temps pour tous les êtres de Mère Terre de guérir,

et pour Mère Terre de se régénérer après des millénaires d’abus de la part de l’humanité.

Il est temps pour le Grand Éveil à la Vérité que tous sont Un.

Il n’y a pas d’individu, ni d’animal, ni d’arbre

qui ne soit fondamentalement connecté par la fibre de son être à chaque autre être.

Un arbre éprouve de la douleur lorsqu’on le coupe ;

il mérite d’être honoré et respecté lorsqu’il sert à construire une maison.

Mais il y a mieux, la technologie permettant d’éviter complètement

le recours à des produits de la forêt est disponible

et sera bientôt apportée sur Terre par nos Frères et Sœurs Galactiques.

|

Quelle sorte de pensée peut amener une civilisation tout entière à épuiser

et à dévaster sa propre demeure, la source de tous ses besoins pour survivre ?

Je crois que c’est la même Obscurité qui alimente la haine de soi et des autres

qui ne sont pas comme nous.

Cette haine suppurante a contaminé les relations entre l’humanité

et leurs compagnons terrestres,

créant une atmosphère empoisonnée

qui a fait se retourner les animaux les uns contre les autres

pour se combattre et se dévorer entre eux.

A mesure que la vibration d’Amour se répand sur la planète,

élevant les cœurs et les esprits, les animaux répondront

en se sentant et se comportant comme des frères les uns envers les autres. »

Je suis votre Jésus/Sananda, avec toute la Compagnie du Ciel.

|

Transcrit par Kathryn E. May, le 7 janvier 2014, 20H00, Los Angeles, CA
http://www.whoneedslight.net
Traduction : Patrick Rév. Alain

Publié dans JESUS | Commentaires fermés

LE MARIAGE DE JESUS

Posté par lemysterefurtif le 5 septembre 2018

Image de prévisualisation YouTube

|

L’empreinte de saint François d’Assise

le mariage de Jésus

|

Publié dans JESUS | Commentaires fermés

JESUS AVEC VOUS

Posté par lemysterefurtif le 10 août 2018

jesus4a

Publié dans JESUS | Commentaires fermés

APPARITION DE JESUS

Posté par lemysterefurtif le 7 août 2018

Image de prévisualisation YouTube

|

Apparition de Jésus ?

|

jesus1

Publié dans JESUS | Commentaires fermés

JESUS GUERISSEUR

Posté par lemysterefurtif le 27 juillet 2018

jesus1

Publié dans JESUS | Commentaires fermés

PORTRAIT JESUS

Posté par lemysterefurtif le 20 juillet 2018

jesus

Publié dans JESUS | Commentaires fermés

12345
 

Amour777 |
maqor |
Uliscom |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Homélies pour l'année ...
| Ecoute la vie en toi
| Cyrilroydlnaight